FANDOM


Groucha
Groucha
Description physique
Espèce:

Chat

Sexe:

Masculin

Poils/plumes:

Noir et blanc

Yeux:

Jaune

Informations chronologiques et politiques
Profession:
  • Journaliste reporter
  • Présentateur de télévision
Affiliation:

Téléchat

Groucha était un chat anthropomorphe, présentateur principal de Téléchat.

HistoriqueModifier

Guillemet
Je suis né dans la rue, et retourner dans la rue ne me fait pas peur.
— Bon-Moment[src]

Les origines de Groucha restent nébuleuses, mais il semble qu'il soit issu de la rue et n'a pas connu ses parents, puisqu'il se décrivait lui même comme un « chat de gouttière » et un « chat trouvé ». Sans le savoir, Groucha descendait pourtant d'un reporter des cavernes qui travaillait pour un journal rupestre 30 000 ans plus tôt, juste avant la Guerre de l'Eau. Toujours est-il que, dans son enfance, Groucha connut le temps où les bombes insecticides avaient la forme d'un canon, et où il était bien entendu défendu d'y toucher. On sait aussi qu'il rejoignit les rangs du scoutisme et y resta suffisamment longtemps pour faire sa « promesse », laquelle donne le droit à présenter le salut scout.

Plus tard, Groucha mena une vie héroïque sur laquelle il demeura très secret toute sa vie durant. Ses exploits, dont les détails restent inélucidés, lui rapportèrent de nombreuses distinctions, dont le Grand Ordre du Merlan Frit.[1] Avant les années 1970, Groucha rejoignit le monde de l'audiovisuel et devint le présentateur de la Télévision du Buffet à Côté du Bureau de Gauche, ou « TBCBG ». La chaîne disposant de moyens très faibles, Groucha dut se contenter d'un balai nommé Brossedur pour microphone et d'un fer à repasser du nom de Duramou comme téléphone—ce qui faillit à plusieurs reprises lui brûler les oreilles. Pour son premier reportage en extérieur, notre chart journaliste assura la couverture du tournoi de pétanque de l'exposition universelle. Parfois traité en véritable factotum, Groucha dut s'atteler à toutes sortes de besognes au service de la chaîne, et dut même tourner dans une publicité à la gloire des Produits Nul, le sponsor de la chaîne.

C'est aux environs de 1975[2] que Groucha fut pour la première fois affublé de son emblématique plâtre, auquel il donna le nom de Totor.[3] Sur ce sujet comme pour bien d'autres, Groucha ne fut jamais très bavard, et l'accident à l'origine de ce plâtre demeure inconnu. Depuis cette date et pour les dix ans à venir, Groucha ne changea guère plus, du moins à l'en croire : « Ni plus grand, ni plus petit ; la tête sur les épaules et le bras dans le plâtre. »[2]

À un certain stade de son existence, la TBCBG fut rebaptisée Téléchat, « la télévision des poils. » Il fut envisagé un temps d'adjoindre à Groucha une co-présentatrice. Deux émissions, consignées sur la bande numéro 202 de Téléchat, furent enregistré avec une mouette. L'expérience fut tout sauf concluante ; habitué à être seul maître à bord, Groucha ne supporta pas la tendance de sa collègue à « piailler sans arrêt », et la collaboration s'interrompit au terme des deux numéros tournés.[4] Ce n'est que plus tard, en 1983, qu'une nouvelle tentative de co-présentation fut lancée, cette fois avec un succès durable.[5]

Cette année là, après une interruption des programmes, Téléchat fut en effet relancé, avec le concours d'une sympathique autruche australienne nommé Lola.[5] Cette dernière avait été scrupuleusement sélectionnée par Groucha et le reste de l'équipe après avoir visionné un bout d'essai que l'autruche avait envoyé de Ouagadougou. [À SUIVRE]

En coulissesModifier

  • La marionnette de Groucha, dont les dimensions sont de 74 cm x 45 cm, se compose d'un tronc, une tête et deux bras. Pour les besoins de la série, la structure du corps, en fer recouverte de mousse, se voyait habillée de diverses chemises, vestes de costume et cravates. Le bras gauche se termine par un plâtre blanc, sur lequel une ouverture permet d'y glisser des choses. Outre sa bouche articulée, la tête est équipée, à l'arrière d'une ouverture permettant l'accès au mécanisme qui actionne les mouvements des yeux.[6]
  • C'est le comédien Jean-François Devaux qui prêtait sa voix au célèbre chat plâtré.
  • Une première version de la marionnette de Groucha fut utilisé dans le pilote « télé-pirate ». Le personnage avait alors un aspect plus « miteux », et cette première marionnette fut réutilisée dans la saison 3 pour incarner le personnage de Léon Minou.
  • À travers toute la série, on apprend que Groucha a de nombreux hobbys : le tennis, le golf, la pêche en bocal, le jeu vidéo Space Invaders, l'harmonica et le synthétiseur.
  • La formule de clôture emblématique de Groucha (« Chalut, et à demain si on veut bien ! ») n'est pas sans rappeler celle de Lucien Jeunesse dans le « Jeu des mille francs » sur France Inter (« À demain si vous le voulez bien ! »).

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard