FANDOM


Guillemet
Il vous suffit d'acquérir ces Hell Notes, ou les appareils qui leur manquent là-bas, et de les leur expédier.
— Un vendeur de Hell Notes, à Groucha[src]

Les Hell Notes sont des billets factices que les Chinois font brûler pour leurs morts, afin qu'ils ne manquent de rien dans l'au-delà. Lors d'un séjour à Macao, le reporter Groucha se laissa convaincre d'acheter quelques Hell Notes pour les défunts membres de sa famille, à l'exception de son cousin Gaston. Ces billets pouvaient porter une valeur symbolique allant jusqu'à 50 millions.[1]

En coulissesModifier

L'utilisation rituelle de billets funéraires s'observe fréquemment dans de nombreux pays asiatiques (tels que la Chine, Hong-Kong, l'Île Maurice ou encore le Vietnam) afin de fournir aux défunts de l'argent et des biens dans l'au-delà.[2] Dans son livre À rebrousse-poil: Le tour du monde de Groucha en 80 jours, l'auteur et illustrateur Roland Topor a reproduit en page 121[1] un véritable Hell Note chinois de série "WM 2495," d'une valeur faciale de 50 millions de dollars.[3]

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier