FANDOM


Téléchat.png

Le logo de l'émission.

Téléchat était une série télévisée en coproduction belge et française, créée par Roland Topor et Henri Xhonneux, avec le concours d'Éric Van Beuren. Les protagonistes principaux en étaient des marionnettes, et le ton général présentait une critique de la société sous des dehors bon enfant.

HistoriqueModifier

Dans les années septante, germa dans la tête du Belge Henri Xhonneux l'idée d'une sorte de journal télévisé pour enfants, qui serait centré sur un théâtre d'objets plus ou moins anthropomorphiques. Après cinq années de tâtonnement, il rencontra Roland Topor, illustrateur, dessinateur, peintre, écrivain et cinéaste français connu pour le caractère surréaliste et engagé de ses œuvres. Ils conçurent ensemble une émission décalée en apparence destinée aux enfants : Téléchat.[1]

Il y eut d'abord un premier pilote qui fut tourné en Hollande par Chanowski Productions. Ce premier pilote, intitulé Machins Chouettes, faisait intervenir les personnages de Brossedur, Duramou, Durallo et Sophie la petite cuillère ; suite à ce pilote, il faut décidé, en concertation avec Roland Topor, d'introduire un personnage plus proche des enfants et du téléspectateur en général. Le choix s'est ensuite porté sur un chat, et une première marionnette fut réalisée, donnant ensuite lieu à un nouveau pilote vidéo. Bien que séduite par la « poésie toporienne » qui ressortait de ce pilote, l'équipe fut assez déçue par le rendu, estimant que les séquences filmés étaient statiques et disgracieuses.[2] Dans la version finale de Téléchat, la première marionnette de Groucha fut ultimement remplacée par une version plus nette, mais elle finit tout de même par resservir pour incarner le personnage de Léon Minoux dans la saison 3.[3] Il fallut tout de même six ou sept ans après la conception de départ avant que le trio Xhonneux, Van Beuren et Topor ne trouve une chaîne de télévision qui accepte de diffuser le programme.[1]

La série fut lancée fin 1983 sur Antenne 2 dans l'émission Récré A2, cinq minutes quotidiennes dans un univers totalement décalé ou les objets parlent, mieux, on y interviewe des gluons, une partie microscopique de l'objet, on rentre dans l'infiniment petit et dans le n'importe quoi pour faire rire les enfants. Téléchat devint vite célèbre et obtint à Cannes en 1984 le Prix de la meilleure émission française pour l'enfance et la jeunesse (jury présidé par Françoise Dolto).[4] Notons aussi sa médaille d'argent au 27e festival de New York, et sa nomination aux « Emmy Awards TV » en 1985. Au-delà de ce qui semble être une simple parodie de journal télévisé, elle est en fait une critique sévère de la société d'information et de consommation.

Arrivée à son terme, la série compte un total de 234 épisodes de cinq minutes. L'expérience Téléchat fut prolongée à travers À rebrousse-poil: Le tour du monde de Groucha en 80 jours, un livre co-écrit par Topor et Xhonneux et paru aux Éditions du Seuil.[4]

Équipe Saison 1Modifier

  • Personnages originaux : ROLAND TOPOR
  • Scénarios : ROLAND TOPOR et HENRI XHONNEUX
  • Musique : PIERRE  PAPADIAMANDIS
  • Voix : J-F DELVAUX, MARIA LABORIT, VALERIE KLING, P-H DUMAT
  • Animateurs : MONIQUE et ZIM ZIMMERMAN, T-H DESMEDT, P-H DELHASSE
  • Assistant-réalisateur : JOSEPH CLAES
  • Marionnettiste : HARRY TOLSMA
  • Image : LOUIS P-H CAPELLE
  • Décor : GILLES BRENTA
  • Accessoiriste : CÉCILE BERNAERTS
  • Montage : BOB VAN HAMME
  • Vidéo : STUDIO L'ÉQUIPE, BRUXELLES
  • Réalisation : HENRI XHONNEUX
  • Production : Y.C. ALIGATOR FILMS
  • CHANOWSKI PRODUCTIONS ANTENNE 2

DiffusionModifier

TélévisionModifier

En Belgique, la série a été diffusée à partir du 19 septembre 1983[5] dans l'émission Lollipop sur la RTBF. Elle fut ensuite rediffusée sur la même chaîne à partir du 22 août 1997[6], et sur Club RTL en 2012.

En France, à partir du 3 octobre 1983 dans l'émission Récré A2 sur Antenne 2. Rediffusion à partir de décembre 1995 sur La Cinquième, en 2002 sur TMC, puis de 2010 à 2013 sur Arte.[7]

Téléchat fut aussi doublé en espagnol et diffusée sur la chaîne TVE, dans le cadre de l'émission enfantine El Kiosko. Dans cette version, Groucha et Lola gardèrent leurs noms, mais Brossedur fut rebaptisé "Escobazo" (du mot espagnol qui signifie "coup de balai").

VHSModifier

La série fut diffusée sous forme de VHS éditées par la compagnie Magic Home Video. La série de cassette vidéos compte au moins 30 volumes comportant chacun six épisodes.

En 1997, à l'occasion de la rediffusion de la série sur ses ondes, la RTBF produisit une VHS reprenant des épisodes de la première saison. La VHS Téléchat estampillée RTBF Vidéo se vendait au prix de 599 francs belges (14,85 euros).[8]

DVDModifier

Coffret3 LCJ.png

Le troisième coffret de l'intégrale Téléchat LCJ

Une trilogie de DVD reprenant une sélection d'épisodes pour chaque saison (présentés comme les moments les plus « cha'voureux ») fut éditée entre novembre 2003[9] et mai 2004 par la société Cin & Scen.[10] Mis ensemble, les trois DVD ne reprennent que 80 des 234 émissions, mais contiennent divers bonus tels que les films publicitaires réalisés pour la Croix-Rouge, plusieurs interviews exclusives, le pilote Je vous rends l'antenne ! et un making of.[9][10][11]

En février 2012, la première édition intégrale de Téléchat en DVD fut assurée par LCJ Editions. Chaque coffret correspondant à une saison comporte 4 DVD. Contrairement à la version Cin & Scen, la collection LCJ ne comporte aucun bonus, hormis de courtes biographies des personnages principaux.[12]

Notes et référencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard